zadag trio

Brigitte Gardet - Sybille Berresheim - Pierre Cordier

Après tant de veillées, de fêtes et de concerts,
nous avons poussé la porte du studio d'enregistrement pour vous souffler à l'oreille des mélodies qui rythment les gestes et les cérémonies de tant d'hommes et de femmes...
 Ces chants disent la vie : les amours et les peines, la faim et les banquets, le soleil et le vent, 

indifférents au temps et aux frontières.
Cet art vocal universel serait- il  le chemin
le plus direct vers l'accomplissement au monde ?

 

 

Album "la lune claire"- 2002

Irinola - Zadag trio extrait de l'album la lune claire
00:00 / 00:00
Hilhas - Zadag trio extrait de l'album la lune claire
00:00 / 00:00
Chants croisés/Yana - Zadag trio extrait de l'album la lune claire
00:00 / 00:00

Le trio érige l’authenticité et l’émotion en règles d’or, et sait transmettre au public ces valeurs finalement essentielles.
Sans mise en scène élaborée, sans effets superficiels, sans autres guide que leur mélodie, ils instaurent une ambiance lumineuse et apaisée.
Bercé par ces rythmes tantôt languissants, tantôt joyeux et fantasques, on s’installe dans une douce béatitude. Les voix nous emportent loin, très loin.
15 /12 2001 Le Progrès “Médiathèque de Valence”

Le trio chante l’âme slave, le soleil à neuf yeux qui se lèvenr sur le grand Caucase, la neige éternelle, le chêne, symbole de la vie, le chant qui guérit...
Puis le trio descend de scène, improvise, transmet des rythmes dans l’auditoire, le dirige en canon, le fait bourdonner, soutenir le bruit de la forêt, le chant du vent.
L’ambiance est crée, le lien est établi, qu’importe la langue.
La musique est maîtresse des lieux tout simplement.
15/09/2002 Le Progrès, Firminy “Bibliothèque Louis Aragon”

Un art vocal empreint d’amour, de tendresse, de joie, de peine, d’humour, autant d’émotions distillées avec une grande modestie.
L’oeuvre est noble et pleine d’enseignement sur les valeurs qui relient les hommes entre eux: le partage et la communication.
15/12/2002 Le Crestois, Allex, Bibliothèque

Un trio envoûtant, qui, par des chants mystérieux et en version originale, relatent des histoires d’amour bulgares, des poèmes arméniens, ou de douces mélodies géorgiennes.
Des titres rêveurs “Vetar vee” “le vent souffle et la forêt frémit”
Subtil jeu de voix où les frontières s’efffacent et les chants se mêlent.
15/12/2003 La Tribune, Montélimar, “le Calepin”

BRIGITTE GARDET